Fabien, Directeur d’usine alimentaire

Fabien, Directeur d’usine alimentaire

Portrait d’ambassadeur

Portrait d’ambassadeur

#ITW

En quoi consiste votre métier ?

Dans mon métier organiser l’activité est primordial : organiser les ventes, organiser la production en tenant compte de la sécurité alimentaire, organiser la gestion des ressources humaines aussi (les plannings, le recrutement…). Le métier a de multiples facettes ! Il faut également optimiser la partie financière, élaborer des rapports financiers peut prendre beaucoup de temps.

Les grandes lignes de votre parcours ?

> CAP et BEP de cuisine à Saint-Quentin en Yvelines avec une mention complémentaire traiteur, je fais des saisons, puis je suis employé chez Lenôtre et chez Potel et Chabot à Paris ainsi qu’au restaurant étoilé Trianon Palace à Versailles (le luxe forge l’expérience !) ;

>Reprise d’études à 23 ans, je suis une formation en gestion et création d’entreprise au GRETA de Versailles, puis je reprends des saisons été et hiver comme chef de cuisine dans des hôtels 3* à l’Alpes d’Huez.

> Je fais une VAE pour obtenir le BTS Hôtellerie-restauration puis m’inscris à l’IUT de Bordeaux pour préparer une licence professionnelle Commercialisation et Sécurité des produits alimentaires.

>Formateur technique à la Maison Familiale et Rurale du Ribéracois puis Directeur agro-alimentaire chez Traditions Charcutières Bio à Boulazac.

>Chargé de filière apprentissage et formation continue à l’IFRIA Nouvelle-Aquitaine.

Une journée type de votre quotidien ?

Les journées ne sont jamais identiques, on peut se concentrer sur le marketing et les trois jours suivants devoir s’occuper de l’entretien des machines. Les problèmes de livraison, la logistique et le développement informatique sont des points importants dans le métier. En tant que directeur d’usine alimentaire il faut instaurer des réunions d’équipe, fixer des objectifs et des indicateurs bien sûr !

Quelles compétences et capacités selon vous sont requises pour exercer votre métier ?

>Des compétences techniques et scientifiques, avant tout connaître le produit ;

>Des compétences informatiques ;

>Organisationnelles, avoir le sens managérial, savoir encadrer ;

>Des compétences en marketing/packaging alimentaire ;

>Des compétences en gestion (marchandises, approvisionnement, relation clientèle…) ;

>Des capacités relationnelles et humaines.

Pourquoi êtes-vous devenu Ambassadeurs Métiers de la Région Nouvelle Aquitaine ?

J’ai à cœur de promouvoir les métiers de la filière agro-alimentaire, de mettre en avant les trois postes que sont le technicien de maintenance, l’opérateur ou l’agent de fabrication et le conducteur de machine. Aujourd’hui le métier est de plus en plus automatisé, le port de charges s’est allégé, le travail est moins répétitif, beaucoup plus technique.

« Créer l’envie chez le salarié », l’envie d’apprendre, d’être à l’initiative du changement si besoin.

Une citation ?

« Quand on veut une chose, tout l’Univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve. » Paulo Coelho

Le portrait chinois de votre métier

Si vous étiez…

>un animal : un poulpe, le poulpe a huit bras (octopus en anglais) et un corps mou, il est multitâches, il s’adapte à son environnement.

>une couleur : le jaune, couleur du soleil.

>un département de la Région : La Dordogne, « la Dordogne, c’est la campagne, les forêts, les grottes, les châteaux, c’est génial ».

>un objet : un livre, objet du savoir. Il faut se cultiver, apprendre les choses à n’importe quel âge.

21 novembre 2022

© 2020 Droits réservés - Région Nouvelle-Aquitaine